Publications : Publications du Ciné-Club Imouzzer

Publications du Ciné-Club Imouzzer

book site

Depuis sa création, il y a une dizaine d’années, le ciné-club d’Imouzzer Kandar a toujours pris le soin de rassembler l’ensemble des communications prononcées dans le cadre des colloques qu’il organise et de les publier de manière régulière.

C’est ainsi que la bibliothèque de ce ciné-club est jusqu’à présent riche de six publications :

- 2007 : Le patrimoine musical au cinéma marocain

- 2008 : L’image du marginal au cinéma

- 2009 : La critique cinématographique au Maroc

- 2010 : Fondement culturel du cinéma national au Maroc

- 2011 : Identité et altérité au cinéma maghrébin

- 2012 : L’esthétique et l’idéologique au cinéma maghrébin

En plus de leur richesse et de leur variété, force est de constater que ces thématiques sont intimement liées aux préoccupations culturelles locales et nationales tout en restant ouvertes sur la culture cinématographique universelle.

Ces publications sont le fruit des travaux ayant vu la participation d’un grand nombre de chercheurs et de critiques dans le domaine du cinéma et de sa culture tels que : Hamid Tbatou, Moulay Driss Jaïdi, Azzeddine Khattabi, Bouchta Faraqzid, Mohammed Chouika, Youssef Aït Hammou, Mohammed El Malki, Ahmed Sijilmassi, Boubker Alhihi, Abdelmajid Al Barkaoui, Brahim Aït Hou, Mohammed EEl Bouayyadi, Abdelmouttalib Ammiar, Ammer Achcharqui, Wassim Korbi, Nabil Hajji, Réda Bahi, ainsi que tant d’autres.

Ces travaux ont porté sur la relation entre musique et cinéma, sur la présence de la culture populaire dans le film marocain, sur l’image du marginal dans le film marocain, sur l’état des lieux de la critique cinématographique marocaine ou encore sur la relation entre identité et altérité à travers l’œuvre de cinéastes maghrébins au premier rang desquels Réda Bahi se trouve naturellement.

Il est indéniable que les publications annuelles du ciné-club d’Imouzzar sont une remarquable initiative qu’il faudra maintenir et consolider eu égard au fait qu’elles participent efficacement à la préservation de tout un pan de notre culture cinématographique et à sa diffusion en le mettant à la portée des chercheurs et des étudiants, sans oublier le fait qu’elles participent à l’enrichissement des fonds cinématographiques de nos bibliothèques qui manquent encore cruellement de ce genre d’ouvrages, tout en assurant l’accompagnement critique et analytique des productions cinématographiques marocaines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>