8ème édition du Festival du cinema des peuples 2011

8ème édition du Festival du cinema des peuples

r8f1

La perle de l’Atlas Imouzzer  Kander a abrité durant la période du 10 au 13 Novembre 2011 la huitième édition du festival du cinéma des peuples,  une édition qui vient confirmer une autre fois l’ancrage de la culture authentique de cette ville et de sa région, d’autant plus qu’elle a permis à ses habitants de côtoyer les créateurs du spectacle cinématographique Marocain et d’ailleurs.

Les allocutions des organisateurs du festival et des partenaires ont mis l’accent  unanimement sur le rôle éminent que joue désormais le cinéma dans la solidification  des liens d’amitié et le rapprochement des peuples à travers l’amplification de la tolérance culturelle et plus encore par son apport dans l’aiguisement du sens artistique et de l’esthétique  chez les habitants du Moyen Atlas par la projection de films distincts des productions  officielles et commerciales.

Pour leur estime à ses œuvres culturelles, et par un geste de fidélité, faisant preuve de respect, les organisateurs ont fait leur choix d’honorer le critique  de cinéma Marocain Hamid Tbatou pour sa présence constructive dans le champ de la critique cinématographique  Arabe et Marocaine. Par la même occasion des témoignages véridiques ont étés présentés à son égard pour ses écrits divers et variés.

L’édition a connu  aussi  la projection des films, entre autres des films Maghrébins en présence des personnalités artistiques comme l’acteur Kamal Kadimi qui était L’invité d’honneur de l’édition et Daoud Oulad Sayed qui avait l’honneur de présenter son film « Jamaa » .

Le festival du cinéma des peuples se caractérise essentiellement par sa dimension artistique et ses colloques relatifs à la critique cinématographique profonde, recueillis

Et imprimés sous forme de publications à l’instar des éditions précédentes qui ont généré

des livres de la critique cinématographique .Le colloque de cette édition était sous le thème de «  l’esthétique et l’idéologique dans le cinéma Maghrébin » auquel ont participé

des chercheurs et critiques de cinéma Magrébins qui ont présenté des introductions  théoriques profondes et tiré des  conclusions générales d’un coté sur les croisements, de l’autre sur des distinctions esthétiques et idéologiques des films Maghrébins.           

Photos :

r8f2

r8f3r8f4r8f5

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>