1ème édition Les fonctions de l’image dans le cinéma marocain

Archives

1ème édition

Les fonctions de l’image dans le cinéma marocain

 r1f1

Le CCI et la fédération nationale des clubs cinématographique au Maroc en collaboration avec la commune rurale de Dayt Aoua et la municipalité d’Imouzzer ont organisé  la première rencontre cinématographique d’Immouzer kandar durant le 3 et 4 juillet 2004 sous l’emblème « pour une nouvelle dynamique du travail associatif à immouzer kandar » ceci dans le but d’instaurer une culture a portée touristique. Au programme de cette rencontre des films ont été visionnés : « Ali zaoua » de Nabil Ayouch, « Badis » de Abderrahman Tazi, « Femmes et Femmes » de Saad Chraibi, « Audela du mont Tarik » de Mourad Youssef et « Fil d’Ame » de Hakim Belaabas. En plus, une rencontre ouverte avec les artistes Mohammed El Bastaoui, Mohammed khouyi, Saad Chraibi et Salahddine Bemoussa.

Lors de cette rencontre une conférence a été organisée sous le thème : « les fonctions de l’image cinématographiques dans le domaine marocain » avec la participation de My Driss Jaidi, Ahmed Sijlmassi, Hamid Tbatou, Boubker El Hihi et Abdelilah Jouahri.

r1f3r1f2r1f4

Aperçu sur le thème de la conférence

L’image occupe une place prépondérante dans l’organisation sociale en répandant par la propagande les idées à l’incitation à la consommation .Des exigences sociales, culturelles, artistiques et spectaculaires exigent le recours à l’image qui s’est développée dans les sociétés modernes et sur laquelle se fonde l’économie de certains pays surtout quand elle est devenue un champ d’investissement rentable et fructueux.

En outre l’image cinématographique est mise au service de la propagande, de l’encadrement et de l’idéologie. Elle est devenue ainsi un produit social qui transmet les messages, des visions, et des espaces de significations à partir des symboles. Ainsi faire allusion à l’image cinématographique c’est invoquer ses fonctions.

L’image cinématographique demeure un moyen de formation, de spectacle, de créativité, de désinformation de politisation et de l’idéologie. Pour ces raisons nous avons proposé une approche du  thème «  Fonctions de l’image cinématographique dans le domaine marocain »par les axes de réflexion suivants :

- Aspects de la violence dans le cinéma marocain

-Image cinématographique au Maroc entre sa fonction artistique et idéologique

-Efficacité de l’image cinématographique dans le domaine marocain

-Enjeux trahis du cinéma marocain etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>